Mars : Les travaux des champs redémarrent !

fosse lisier
fosse à lisier de la ferme

Nous travaillons avec la CUMA Océane (Coopérative d’Utilisation de Matériel Agricole) qui possède différents outils à atteler au tracteur pour les travaux des champs, dont l’épandeur à lisier (citerne grise à droite sur la photo ci-dessus).

Epandage de lisier

Pourquoi avons-nous du lisier ?

Pour rappel, le lisier est un engrais naturel organique – mélange d’urine et de bouse – raclé plusieurs fois par jour dans le bâtiment d’élevage afin que les vaches gardent les pieds au sec. Il est collecté dans une « fosse à lisier ».

En hiver, les vaches restent dans le bâtiment de la ferme jour et nuit pendant environ 4 mois pour :
– leur confort vis-à-vis de la météo,
– ne pas qu’elles abîment les champs du fait de leur poids (une vache pèse environ 600 kg !) et des terrains trempés.
Car l’herbe ne pousse plus à cette période.

D’Avril à Octobre, les vaches restent jour et nuit dans les champs mais elles passent dans le bâtiment d’élevage tous les jours 2 fois par jour pour aller à la traite. Donc il y a un peu de lisier à collecter également pendant cette période.

Comment se passe l’épandage ?

Un tuyau intégré à l’épandeur pompe le lisier dans la fosse et ensuite on part épandre le lisier dans le champs pour fertiliser naturellement les prairies.

L’épandage s’effectue au printemps et à l’automne si possible juste avant une prévision de pluie avec des quantités de lisier réglementées par parcelle.
La réglementation interdit d’épandre en hiver car les pluies abondantes et répétées entraineraient le lessivage des nitrates (= forme d’azote) dans le sol et jusqu’aux nappes phréatiques.

Le lisier est très liquide donc une fois qu’il est épandu dans le champ, il n’y a qu’à attendre la pluie afin qu’il pénètre dans le sol (contrairement au fumier qu’il faut enfouir).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.