Les nouvelles d’Avril 2022

crottin de vache

Infos pour le mois de mai :
Ventes de fromages à la ferme tous les lundi et mercredi de 17h à 19h

23 et 27/04 : visites guidées de la ferme pour les familles

Suite à de nombreuses demandes (et malgré notre agenda surchargé), nous avons organisé 2 visites guidées de la ferme en Avril.
Nous avons reçu environ 70 personnes sur ces 2 jours ! 🙂
Les visites durent 1h30 (de 17h à 18h30) avec explications générales sur la ferme, passage en salle de traite pendant la traite et goûter (lait cru sorti du pis et produits de la ferme).
Le tarif est de 10€/adulte et 5€/enfant
-> Sur réservation uniquement

21/04 : Visite de la ferme « sur-mesure »

Nous avons eu le plaisir d’accueillir des résidents du foyer Beauséjour de Guérande avec leurs accompagnatrices. Nous avons partagé de bons moments autour du goûter avec le fromage blanc de la ferme, pendant la traite des vaches et lors de la distribution du lait aux veaux 😊
Si vous aussi vous souhaitez découvrir la ferme avec une visite adaptée, n’hésitez pas à nous contacter pour construire une prestation répondant à vos besoins.

15/04 : Premières fabrications de fromages !!!

Ça y est, nous avons commencé les fabrications de fromages au lait cru de nos vaches !!! Voici les photos des 1ères tommes (l’affinage va durer 3 mois) ; des types comté (l’affinage va durer 6 mois) ; fromages frais et futurs crottins de vache (affinage en 15j) 😁
En attendant l’ouverture du grand magasin de produits fermiers (200m² // + de 800 références) sur l’exploitation, nous prévoyons d’organiser des ventes à la ferme 2 fois par semaine au mois de mai.

8/04 : L’importance des cultures et des travaux des champs dans une ferme d’élevage

Dans une ferme d’élevage, les gens pensent en priorité aux animaux mais il faut savoir que la gestion des cultures (100 hectares pour notre part) est également primordiale et prend beaucoup de temps de travail, d’observation et de réflexion. En effet, il faut penser aux dates de semis ; anticiper le travail du sol en fonction de la météo ; épandre le fumier et le lisier en respectant les quantités à l’hectare et les besoins sur chaque parcelle ; surveiller l’enherbement des parcelles pour désherber mécaniquement quand nécessaire ; penser à la rotation des cultures, anticiper les rendements pour s’assurer qu’il y aura assez de quantité pour les bêtes que ce soit en récolte ou en pâturage ; en parallèle il y a également l’entretien des haies, etc, etc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.